ACTUELLEMENT

REGARDS DE LOIRE
photographies
En partenariat avec la Mission Val de Loire
du 7 mai au 17 juillet 2022

Photographes:

Jean-Christophe BALLOT

Jean-Yves BARDIN

Jean BINOT

Gabriel BLAISE

Catherine BOISNEAU

Manolo CHRETIEN

Jean-Philippe CORBELLINI

David DARRAULT

Damien HEMERAY

Catarina JOHNSON

Christophe LAURENTIN

Christophe LE TOQUIN

Robert MALNOURY

Séraphin-Médéric MIEUSEMENT

Patrick NEURY

Estelle OFFROY

Midori Jihyun PARK

Margot PIVOT

Jean-François SOUCHARD

François TOMASI

30x40 affiche expo REGARDS DE LOIRE VFINALE - Rive d'Arts.jpg

 

Regards de Loire

Les paysages du Val de Loire témoignent de l’histoire millénaire d’une interaction continue et intime entre les habitants et le milieu naturel. Cette interaction a été reconnue par l’Unesco, qui a consacré une section importante du fleuve (300 km) en l’inscrivant en 2000 sur la Liste du patrimoine mondial comme paysage culturel évolutif et vivant.

L’exposition photographique Regards de Loire, proposée par la Mission Val de Loire à l’occasion des 20 ans de l'inscription du Val de Loire, est en itinérance. Elle met en exergue l'importance croissante de ce médium dans la valorisation et de la connaissance du Bien inscrit.

Depuis déjà plus de 150 ans, la photographie a rejoint la peinture pour développer une « culture de paysage », renouvelant l’héritage des genres tout en conservant certains topos dans les représentations du Val de Loire. Les pérégrinations des photographes d’aujourd’hui font écho à celles des anciens dont ils redécouvrent les techniques, tout en traduisant souvent leurs expériences spatiales ou temporelles à travers des séries. Retrouver la nature originelle et pérenne va de pair avec la captation de changements plus ou moins discrets, avec la découverte de l’empreinte omniprésente de l’homme.

Dans cette exposition les visiteurs cheminent à travers quatre unités thématiques et découvrent une interprétation des critères retenus au moment de l’inscription : l’eau, la vigne, les jardins et la pierre. Ils sont invités à saisir le sens de ces éléments, leurs interactions, leur ancrage dans un continuum historique, leur beauté apaisante. Le parcours continue par les observatoires photographiques des paysages qui documentent les évolutions du territoire depuis une vingtaine d’années. Ils constituent un outil essentiel pour les acteurs du territoire.

Certaines photographies sont issues de travaux artistiques indépendants, d’autres sont commanditées, comme celles des jeunes photographes du Prix Mark Grosset, accueillis en résidence dans le Val de Loire en 2019. Quelques-unes présentent des recherches scientifiques, archéologiques et des observations sur la durée. Le dialogue entre les éléments du paysage et les photographes est profondément intime. Par leurs approches variées, qu’elles soient pratiques ou artistiques, les œuvres invitent à graviter constamment autour de l’étude, du mystère ou de l'imaginaire. Le regard alterne de clichés dus au hasard à d’autres relevant d’une contemplation réfléchie, entre temporel et intemporel, réel ou abstrait, personnel et universel.

Imola Gebauer

commissaire de l’exposition

EXPOSITIONS PASSÉES

ARCHIPEL VIIMXV

Approche d'une carrière d'ardoises immergée

Collectif VERSANTS - Jérôme Maillet, Tangui Robert et Gaëtan Chevrier

du 5 mars au 1er mai 2022

 

DÉRIVES

Commencer un travail artistique en résidence dans un nouveau lieu force l’acceptation d’un moment de doute tout en en se laissant surprendre par le réel.

Arrivés aux Ponts de Cé, une seule certitude guidait notre travail de recherche : celui-ci s’articulerait avec nos travaux déjà engagés sur la thématique des carrières (Carrière de Talc dans les Pyrénées, Carrière de Marbre dans l’Alentejo du Portugal, etc.).

La quête d’un lieu d’extraction de roche nous a mené à parcourir le territoire et incité à arpenter de nombreux sites. Après une série de prospections, le hasard d’un arrêt face un panneau d’information historique nous a orienté sur la piste d’anciennes carrières situées proche de La Levée de Belle Poule.

Au sein d’un paysage agricole se dessine soudain une zone marquée d’îlots verdoyants ponctués de reliefs en creux plus ou moins circulaires entourés d’arbres remarquables : un ensemble de carrières se donnent à voir, comme de menus archipels émergeant des champs de blé.

Ces archipels deviennent rapidement le sujet central de cette résidence artistique.

versants_bellepoule_crédit photo Gaetan Chevrier.tif

DECOUVERTES

Aux Ponts-de-Cé, se trouvaient deux carrières d'ardoise datant du Bas Moyen-âge, dont les Ardoisières de Belle-Poule, situées dans le prolongement sud des gisements de Trélazé, exploitées aux XIVe et XVe siècles, puis tombées ensuite dans l'oubli. De tailles modestes – excavations de 4 mètres maximum de profondeur - ces ardoisières étaient exploitées directement par des paysans, le plus souvent à dos d’homme.

Ces carrières ne sont pas véritablement oubliées de tous mais, dans notre imaginaire, à l’instant où elles nous apparaissent, nous avons le sentiment de les découvrir.

Immobile, le lieu semble figé : moment suspendu autour de ces traces de l’histoire du lieu

 

Après avoir explorés plusieurs secteurs de cet archipel, notre choix c’est porté sur une carrière semi-immergée, dans laquelle on pouvait encore lire les stigmates d’une géométrie liée à l’extraction : un front de taille et un sol parsemé d’éclats d’ardoise. Les sons feutrés, la lumière tamisée, les correspondances de couleurs entre la végétation, la surface de l’eau et la minéralité des parois d’ardoises taillées convoquent l’imaginaire romantique de la ruine.

ARCHEOLOGIES

Nous avons souhaité révéler ce qui était déjà là en mettant en place des méthodes de transcriptions du lieu pour appréhender l’histoire et la forme actuelle de celui-ci. Pour cela, nous avons emprunté aux techniques de l’archéologie.

Tout d’abord intervient la Collecte par le prélèvement des roches de surface ; un registre de roches que nous avons ensuite classifiées en atelier, puis interprétées sous forme artistique. Vient ensuite le Carroyage qui consiste en la réalisation d’une mise au carreau de toute la surface de la carrière. Il s’agit d’un maillage de cordelettes positionnées avec un écartement constant de 1 mètre. Cette trame permet de faire un relevé photographique en géométral de tous les éléments visibles du territoire.

 

À la manière de l’archéologue réalisant des relevés précis de ces fouilles, le carroyage nous permet d’extraire et de transposer dans le lieu d’exposition des carrés dessinés de 1mx1m (taille réelle) de la carrière observée. Ces dessins permettent ainsi d’installer l’échelle de la carrière dans la salle d’exposition.

INTERPRÉTATIONS

Au-delà d’une dimension archéologique, la mise en place d’un carroyage permet d’éprouver physiquement le site, de l’arpenter dans ses moindres recoins, guidé par une stricte géométrie.

À cela s’ajoute une dimension plastique qui saisit les équilibres de ce paysage, de son façonnage au Moyen-Age jusqu’à sa topographie actuelle.

 

Ce travail sur site a été complété par un travail d’atelier plus intuitif où l’expressivité et l’extrapolation prennent une place prépondérante. Cette exposition rend compte de cette double approche d’un site dans sa dimension historique et esthétique.

 

N.B: VIIMXV, soit 7015 correspond au RAL pour le gris ardoise, écrit en chiffre romain - clin d'œil à l'histoire du site.

Le RAL d’une peinture est la façon la plus courante de codifier les couleurs, cela permet de choisir une couleur exacte sur un nuancier. Cette classification a été mise au point en 1927 par l’Institut allemand RAL ( Reichsausschuß für Lieferbedingungen ) et compte à ce jour 1687 teintes, déclinaisons de toutes les couleurs du cercle chromatique.


Présentation de Versants :

"Jérôme Maillet, Tangui Robert et Gaëtan Chevrier se sont réunis pour créer ensemble autour d’un espace construit et façonné par l’homme : La carrière.

Depuis leur rencontre, ils explorent différents lieux d’extractions. Autant de manières, de matières, de paysages, d’outils que de façon d’apprivoiser ces espaces et ces minéraux. Une carrière de cuivre ou une carrière de marbre ne forme pas les mêmes contours, n’additionne pas les mêmes empreintes humaines.

Ces trois artistes ont trouvé une direction commune : extraire un maximum de matière à penser, transformer, superposer, graver, coloriser, échanger, calquer, dessiner, photographier, sculpter.

En acceptant de laisser retoucher leur production par un autre des artistes du trio, les œuvres sont dénaturées elles aussi, coupées, recadrées, parfois sorties de leurs contextes. Certaines œuvres sont signées à trois mains, d’autres en duo ou plus traditionnellement sont des productions personnelles. L’attraction du vide dans l’accumulation des textures et volumes fait surgir des équations pertinentes, des espaces parallèles.

L’extraction de la matière grise sur le papier questionne l’extraction de la matière organique de son sol."


 

Claire Burban.

Exposition

En Loire En Verre

Geneviève Péan et Claude Thoraval

du 8 janvier au 27 février 2022

Entrée libre du mardi au dimanche de 14h à 18h

Les artistes seront présents les dimanches

Cette exposition était initialement programmée pour mars 2020, mais annulée au dernier moment en raison de la crise sanitaire. Aussi cette exposition revêt-elle pour Geneviève et Claude, anciens créateurs de Rive d'Arts, une dimension toute particulière, qu'ils sont heureux de vous faire partager aujourd'hui. Ils souhaitent vous faire découvrir tout autre chose que le vitrail pour cette exposition, essentiellement dédiée à l'eau, à la nature, au végétal. Mais ils ont aussi voulu vous entraîner dans d'autres univers pour le plaisir de vous faire découvrir quelques facettes de leurs pratiques respectives.

A3 expo 2021 En Verre & Loire VD - Rive d'Arts.jpg

FESTIVAL ANGERS BD

BORIS BEUZELIN ENTRE CLAIR-OBSCUR

du 4 au 23 décembre 2021

À l’occasion de la nouvelle édition du Festival ANGERS BD, Rive d’Arts est de nouveau partenaire en accueillant une exposition de planches originales de bandes dessinées de Boris Beuzelin du 4 au 23 décembre 2021. L’occasion est ainsi donnée aux visiteurs de découvrir toute l’étendue de la palette graphique de Boris Beuzelin, à travers une rétrospective de son travail mais aussi la présentation de son nouvel album Peter Dillon : L’énigme La Pérouse paru début 2021.

En complément des œuvres de Boris Beuzelin, une autre exposition itinérante “Pimp my Skate #session 1” sera présentée pour la toute première fois à Rive d’Arts ! Le skate board c’est un peu plus qu’une planche à roulettes comme disent nos cousins d’Outre-Atlantique ! C’est aussi un espace formidable d’expression artistique ! C’est sur ce constat que plusieurs auteurs BD locaux se sont associés au skate shop Tôpette pour proposer leurs créations graphiques sur ces surfaces atypiques ! Ils ont poncé et repeint selon leur inspiration en essayant de tirer le meilleur parti de la planche ! De la planche de BD à la planche de skate... il n’y a qu’un pas qu’ils ont franchi allègrement !

Entrée libre du mardi au dimanche de 14h à 18h

Passe sanitaire et masque obligatoires

A3 Angers BD Beuzelin 2021 - Rive d'Arts.jpg

LOIRE nature
Photographies naturalistes de Louis-Marie PREAU
Pour le photographe de nature qu’est Louis-Marie Préau, la Loire constitue une source inépuisable de création. Sa faune et sa flore sont riches en diversité et ses paysages grandioses évoluent avec le fleuve.
Découvrez à travers cette exposition la vie sauvage de ce grand fleuve, ses paysages et ses milieux.


Exposition ouverte du samedi 26 juin au dimanche 29 août 2021

Entrée libre
du mardi au dimanche de 14h à 19h

INFO COVID-19

Obligation de présentation du passe sanitaire dès 18 ans pour l’entrée à Rive d'Art, port du masque obligatoire de 12 à 17 ans et respect des distanciations.

Plus d'information sur l'artiste et le projet en cliquant sur ce lien: LOIRE nature

L'exposition LOIRE nature est complétée par une autre exposition

Les Merveilles de la Loire et sa nature enchantée

Cette exposition est proposée par les élèves de CM1 de l'école André Malraux. Depuis la rentrée 2020, les enfants ont réalisé des ateliers d'éducation à l'image autour de la photographie de nature avec le réalisateur Laurent Joffrion et le photographe Louis-Marie Préau, dans le cadre du projet Pixel.
https://ateliers-pixel.org/ecole-andre-malraux/
Nature de proximité, paysages spectaculaires des crues de Loire, aventure dans le marais de Brain-sur-l’Authion : les enfants, munis de petits appareils photo compacts, ont aiguisé leurs regards au fil du temps et saisi des images singulières. Tantôt documentaires, tantôt artistiques, elles témoignent d’une grande sensibilité à la nature. Il leur tarde désormais de partager leur travail avec le public !

A3 EXPO  LOIRE NATURE DEF2 - Rive d'arts
expo Merveilles de la Loire.jpg

PASSAGES TEXTILES

Exposition proposée en partenariat avec l'ESAD-TALM Angers

du 19 mai au 20 juin 2021

Cette exposition met à l’honneur le travail de 6 élèves – artistes : Antoine Vidal, Margaux Pleyber, Naïs Ornada, Yujin Won, Qiuqin Lyu et Julie Frémondière.

A3 EXPO  PASSAGES TEXTILES TER - Rive d'

Visites virtuelles

Antoine BIROT - Sculptures et installations

Cinq rendez-vous vidéo de quelques minutes, chaque lundi, du 8 février au 14 mars 2021

Lundi 8 février - 1/5 - vidéo en ligne ici

lundi 15 février - 2/5 - vidéo en ligne ici

lundi 22 février - 3/5 - vidéo en ligne ici

lundi 1er mars - 4/5 - vidéo en ligne ici

lundi 8 mars - 5/5 - vidéo en ligne ici

La première exposition de l’année 2021 à Rive d’Arts met à l’honneur un artiste ligérien, Antoine Birot, qui présentera plusieurs oeuvres, sculptures et installations, reflets de sa vision sur la réalité humaine, la société contemporaine, le vivant et le sensible au sens large. Antoine Birot possède un atelier de travail en bord de Loire, à seulement quelques kilomètres en aval des anciens établissements Cannelle. Etant originaire et habitant de la région angevine, il n’a eu par le passé l’occasion que d’exposer deux fois dans la région : en 2015 au Grand Théâtre d’Angers et en 2018 à la Tour Saint Aubin. Cependant, il lui apparaît primordial de garder un lien et de partager ses nouvelles créations avec les habitants de sa région.

« L’espace et la nature du pôle d’exposition de Rive d’Arts, la hauteur qu’offre l’architecture des lieux, l’éclairage naturel, la vue remarquable sur la Loire, mais aussi la dynamique de cet espace qui héberge créateurs et artisans d’art m'offrent une magnifique opportunité de pouvoir exposer mes installations.»

A travers cette exposition Antoine Birot a pour ambition de faire dialoguer ses pièces récentes avec ses pièces plus anciennes. Ainsi, le Paludier réalisé en 2012 et Les Haleurs réalisé en 2015 côtoieront les nouvelles créations plus épurées et « modernes » mais toujours avec un geste mécanique tel que Dancing is in my blood, Résilience ou Duelle, Les Contemplatifs, Berceuses et La Cité viendront compléter l’exposition.

"Quand le temps s’arrête, le mouvement disparaît..." Aristote.

Après ces mois de repli sur soi et de vie par écrans interposés, il s’agit bel et bien d’un retour au réel et de redonner sens à son travail de créateur qui se perd si il n’y a plus de lien avec le public.

 

En raison de la crise sanitaire de la COVID-19, des visites virtuelles des œuvres seront diffusées sur ce site et la page facebook RIVEDARTS.

A3 expo visite virtuelle Antoine Birot

du 3 octobre au 1er novembre:

Exposition

LES MAINS DE FEU

Ginette Péan, Joëlle Ménard, Caroline Margarit, Sophie Garnier, Carole Sill

Pour la première fois depuis qu'elles pratiquent ensemble la céramique, cinq artistes nantaises se lancent dans le défi tout particulier d'une exposition collective à Rive d'Arts.

Elles souhaitent partager avec le public leur passion pour ce matériau si particulier et les aventures communes vécues autour des séances de cuisson raku.

Venez découvrir cinq univers différents qui se rejoignent autour de la magie de cet art ancestral.

A3 expo LES MAINS DE FEU AFFICHE DEFINIT

Du 1er août au 27 septembre :

Exposition

TAKUMI 

Miki Nakamura et Jean-Michel Letellier

Pureté, évanescence, transparence, légèreté… Les fines et délicates œuvres de papier de Miki Nakamura et Jean-Michel Letellier jouent avec la lumière et révèlent la beauté et la fragilité du monde, dans un univers qui leur est propre et tout en sensibilité.

Sous leurs quatre mains, le papier tel que nous le connaissons se métamorphose. Il n’est plus le support de la création mais la création elle-même.

Inspirés d’une technique de fabrication du papier vieille de 2 000 ans, les artistes font de l’écorce de mûrier (kozo) la matière première de leur art.

https://www.letellier-nakamura.com/

A3_expo_TAKUMI_-_Rive_d'Arts_3ème_versi

Carnets de voyages - Nicolas Jolivot 

Du 27 juin au 26 juillet 2020

A l’occasion de l’exposition « Carnets de Voyages » Nicolas Jolivot nous ouvre ses carnets réalisés à l’occasion de plusieurs de ses voyages dans le monde : Buenos Aires, Ouganda, Ethiopie, Guyane, Chine.... En effet, dessiner sur le motif en voyage s’impose comme une évidence pour cet artiste résidant en Anjou.

 

Nicolas Jolivot nous entraîne dans ses périples à travers les dessins réalisés sur la route, en nous livrant ainsi son regard sur le monde.

 

nicolasjolivot.fr    nicolasjolivot.canalblog.com/

A3 expo Carnets de voyages Nicolas Joliv

Prendre la mesure de la promesse

du 1er février au 11 mars 2020

Encre de Chine sur papier et toile

Magali Thuillier

A3 expo Prendre la mesure de la promesse

Variations Textiles

5 artistes textiles: Claudia Boucard, Soazig Debiève, Jeanne Durand, Marie-Claire Buffeteau et Martine Amans

du 12 décembre 2019 au 26 janvier 2020

Ouverture du mardi au dimanche de 14h à 18h - Fermeture pour les fêtes les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier

A3 expo Variation textile - Rive d'arts

Histoires d'eaux

du 28 septembre au 27 octobre 2019

Photographies de Joël Soleau

Sculptures de Dom. B.

Dom .B et Joël Soleau sont deux amis amoureux de Dame Nature. La situation pourrait tourner au Vaudeville si les deux amis ne décidaient de joindre leur passion en une exposition commune où chacun exprime sa sensibilité au travers de deux techniques différentes.

  • Pour Joël : la photographie pour vous entrainer,  au fil de l’eau , dans un univers aquatique empli de couleurs et de poésie.

  • Pour Dom. B : la sculpture sur bois flottés pour vous inviter un instant à retrouver votre âme d’enfant en  laissant votre imaginaire vagabonder avec lui  sur les bords de loire.

A3 Histoires d'eaux - Rive d'arts BD.jpg

Exposition de l'été

Furtives

Une exposition qui oscille entre légèreté et immatérialité, avec les tentures de dentelle transparente de Sandrine Pincemaille. Ses oeuvres évanescentes et aériennes sont un trait d’union entre contemporanéité et savoir-faire séculaire, entre réel et imaginaire, évanescence des impressions, c’est une passerelle projetée vers des sensations fugaces d’enfance…

Du 20 juillet au 22 septembre, entrée libre du mardi au dimanche de 14h à 19h

A3 Expo Furtives - Rive d'arts BD.jpg

 

 

 

 

 

My World

du 30 novembre 2018 au 13 janvier 2019

Par l'artiste Red Ape

L’univers de Franck Deniel, aka RedApe, est un grand terrain de jeu. Le tatouage, le cinéma, les mangas, la typographie… mais aussi la pop culture et l’art urbain sont autant de sources d’inpiration pour cet artiste peintre, graphiste et sculpteur, formé à l’école supérieure des beaux-arts d’Angers (49). Sa production artistique est composée d’œuvres numériques donnant lieu à l’édition de petites séries imprimées. Mais aussi, de pièces uniques, créées à partir d’éléments de récupération, decks de skates usagés ou assemblages de bois, sculptés et polychromes. Un travail dans lequel le tatouage tient une place particulière : « Il exprime la trace des paroles et des actes de mes personnages, mais aussi de ce que m’évoque, à un moment donné, une personne, une situation, une référence », explique-t-il. Entre coups de cœurs et coup de gueule, RedApe se joue des codes, créé des liens entre les personnages représentés, raconte une histoire et propose au public une autre lecture de son univers.

Ce travail fait aujourd’hui l’objet d’une rétrospective intitulée « MY WORLD »,

Page Facebook de l'artiste

une vidéo de présentation

visuel Red Ape pour comm.jpg

Couleurs d'Humanités

Carmen Amézaga

Art textile

du 6 octobre au 4 novembre 2018

Planète_de_déchets.jpeg

Plus d'informations sur l'artiste: 

Nature 365

Jim Brandenburg 

du 7 juillet au 30 septembre 2018

Exposition inédite de photographies et de films du photographe et cinéaste Jim Brandenburg.
Jim Brandenburg est un photographe naturaliste, environnementaliste et cinéaste.

Diplômé en histoire de l'art à l'Université de Minnesota Duluth, il devient photographe pour le magazine National Geographic, en 1978.

Il a travaillé plus de dix ans comme photojournaliste pour de nombreux magazines notamment Life, Newsweek, The Smithsonian, GEO et plus de trente ans pour la National Geographic Society.

Il a également réalisé plusieurs films pour la télévision, et a écrit de nombreux articles et livres dont les best-sellers Chased by the Light (1998), Brother Wolf (1993) et White Wolf (1988).

Ses photographies ont été récompensées par de nombreux prix nationaux et internationaux, dont le Magazine Photographer of the Year, remis par le National Press Photographer’s Association (NPPA) (1981, 1983).

Jim Brandenburg vit près de Ely en Minnesota.

Venez découvrir quelques unes de ses nombreuses photographies ainsi que quelques extraits du projet Epnoyme Nature 365. Place à l'immersion dans la nature et à la contemplation!

Lo'Jo présente "Atlas d'un éphémère"

Exposition du 9 juin au 1 juillet 2018

 

 

 

Une épopée de Lo’Jo, carnet d’un grand voyage dans la poussière du temps...

C’est un cabinet de curiosités, un bric-à-brac d’histoires en images, un bazar latin !

Une épopée retracée en photographies argentiques, en manuscrits d’esquisses
de chansons, en babioles que la patine du temps rend précieuses, avec l’étalage des instruments qui donnèrent à Lo’Jo ses timbres et sa géographie sonique.

Objets désinvoltes qui racontent l’aventure, des calligraphies sur papier de riz, des ‘playlists’ au feutre maladroit, les trésors laissés par les artistes croisés ici ou bien aux quatre coins du globe.

C’est un carnet pour 30 ans de voyages où chaque pays épiça les refrains, miniature d’extraordinaire animée en sons, en lumière douce sur un manège d’images, en mots qui furent lois des fabuleux hasards.

On y perçoit la genèse du nouveau disque [Fonetiq Flowers], nouvel épisode d’un vagabondage comme autant de couronnes de papier doré sur les instants de l’intime.

Trois regards

Trois sensibilités

Trois bras de Loire …

Une expression photographique tirée à traits rapprochés

 

Le visuel d'une poésie inspirée des flux de Loire

  • de ses transports souvent incongrus que lui livre l'homme ou la nature

  • de ses jeux d'ondes bercées au rythme des saisons.

  • De sa végétation que l’œil dessine à l'encre de chine, au graphite ou peint à l'aquarelle

 

Autant de sujets communs pour les trois photographes angevins que sont :

 

Fred MERIEAU D'Angers

Jean-Luc LEMOUSSU de Saint Barthélémy d'Anjou

Dominique JULLIEN de Sainte Gemmes sur Loire

 

 

J'ai 10 ans...

Chacun a ou a eu dix ans à un moment donné. Il est intéressant de se pencher sur la rencontre entre des enfances qui n'ont pas toutes eu lieu en même temps, de mettre en lumière le lien entre les générations et la transmission.

10 ans, c'est l'âge où l'on commence à rêver à sa vie d'adulte, avec des passions qui nous animent : « quand je serai grand », avec une vision de l'avenir et des vœux pour notre futur : « comment sera le monde dans 10 ans ? »

10 ans, c'est aussi le temps d'un bilan et d'une rétrospective...

Du 19 janvier au 2 avril 2018

EXPOSITION

"J'ai 10 ans"

par Delphine PERRIN

La médiathèque Antoine de Saint-Exupéry fête cette année ses 10 ans d'existence. A l'occasion de cet anniversaire un ensemble de manifestations est organisé tout au long de la saison. Le premier rendez-vous a lieu à Rive d'Arts avec l'exposition de photographies de Delphine PERRIN, créées pour l'occasion.

 

Le fil directeur choisi est « J'ai 10 ans », titre de l'exposition. Plusieurs usagers de la médiathèque ont accepté de participer à ce projet original. Des entretiens ont eu lieu avec chacun, autour de la question de leurs 10 ans, d'aujourd'hui ou d'hier. Des portraits photographiques ont ensuite été réalisés, toujours avec cette dimension. Delphine PERRIN, artiste photographe, a accompagné les différentes étapes pour aboutir aux prises de vue réalisées dans son atelier. Le résultat, fait de photographies et de prises de son, est touchant et profond. L'exposition proposée du 19 janvier au 2 avril à Rive d'Arts est la présentation sensible de ces rencontres et confidences dans lesquelles chaque visiteur pourra se reconnaître un peu.

Ouverture de l'exposition du 19 janvier au 2 avril 2017

Tous les jours de 14h à 18h

Vernissage : vendredi 19 janvier à 18h30

Entrée libre et gratuite

Renseignements :

rivedarts@ville-lespontsdece.fr

Tel. 02 41 79 14 63

EXPOSITIONS 2016

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

"De Cannelle à Rive d'Arts"

 

Une exposition de photographies qui retrace l'histoire du lieu, des établissements Cannelle, de la friche et enfin de Rive d'Arts suivie d'une visite des locaux.

 

A découvrir du 29 janvier au 30 avril 2016

Du lundi au vendredi de 12h à 18h

Le samedi et le dimanche de 14h à 18h

 

Entrée libre et gratuite

 

Visites guidées gratuites sur demande (5 personnes minimum) :

rivedarts@ville-lespontsdece.fr

Tel. 02 41 79 14 63

LA PLATEFORME, embarquement pour l'inspiration

Association d'artistes EN FACE

Du 17 juin au 31 août 2016

Entrée libre & gratuite de 15h à 19h tous les jours

// Vernissage de l'exposition Jeudi 16 juin à 18h30

// Journée de pré-clôture le Dimanche 21 août de 16h30 à 19h

La Plateforme est conçue comme un lieu invitant à l'inspiration, l'expérimentation et la réflexion. Prenant pour modèle la nature, elle dessine à la surface de l'eau des hexagones modulables. C'est un laboratoire à ciel ouvert, qui mêle design végétal, installation plastique et architecture évolutive.  

 

Pour cette exposition à Rive d'Arts, l'association En Face vous propose de parcourir son chemin de création. Un des modules de La Plateforme, "le jardin suspendu", posera les pieds sur la terre ferme, accompagné des éléments poétiques, artistiques et techniques retraçant l'évolution des différents modules, de la conception à la construction .

 

Depuis deux ans des artistes, des ingénieurs,  des enseignants chercheurs, des étudiants,  des botanistes, des constructeurs ont travaillé main dans la main. Pendant l'exposition,  l'association continuera d'expérimenter sur place car pour elle, La Plateforme est avant tout un espace d'inspiration à partager.  
 

+ d'infos sur le projet de LA PLATEFORME :

www.g-enface.com

galerie.enface@gmail.com

laplateforme@gmail.com

EXPOSITIONS 2017

SUPERPOSE ! design graphique & sérigraphie

Jusqu'au 28 février 2017

Entrée libre et gratuite tous les jours de 15h à 19h

// Vente des œuvres exposées les 3& 4 décembre 2016 de 11h à 19h

     et les 24 et 25 février 2016 de 15h à 19h

Penser, construire des images et les imprimer par le biais de la technique de la sérigraphie.

Le studio Lostpaper (design graphique) et l’atelier Fishbrain (sérigraphie) invitent le public à venir découvrir une vision parmi tant d’autres de leur métier.

Jean-François Pasquier et Delphine Maulion, nos deux graphistes du studio Lostpaper ont réalisé pour l’occasion des visuels spécifiques afin de dévoiler au visiteur quelques notions fondamentales de la création graphique (jeux de formes, de couleurs, de textures…). Ces mêmes visuels seront à retrouver sérigraphiés par Jérémy Patrault de l’atelier de sérigraphie Fishbrain.

 

Cette exposition est ainsi l’occasion d’approcher pas à pas deux métiers insolites, créatifs et innovants, alors venez nombreux la découvrir !

// Exposition réalisée par le studio de design graphique LOSTPAPER

     et par l'atelier de sérigraphie FISHBRAIN

L'ÎLE AUX MATIÈRES,

du recyclage à l'oeuvre d'Art !

Du 15 mai au 31 août 2017

// Rien ne se perd, tout se transforme à Rive d'Arts ! La preuve par cette nouvelle exposition autour de l'UPcycling, ce concept innovant qui réhabilite vos déchets pour en faire des œuvres d'art, du mobilier, de l'habitat.

Ainsi, Révolution Sensible, l'agence de design territorial Prima-Terra et trois artistes du laboratoire d'Arts Appliqués Le Carré Bouge en partenariat avec la Ville des Ponts-de-Cé et La Ressourcerie des Biscottes vont vous démontrer tout l'été que, grâce à certains savoir-faire créatifs, certains déchets peuvent se transformer en merveilles, quand d'autres malheureusement finiront leurs jours sous-terre à l'enfouissement.

L'exposition a démarré lors de la semaine du développement durable de la ville des Ponts-de-Cé qui a lieu du 14 au 20 mai 2017 et a donné alors le coup d'envoi de nombreux rendez-vous, temps forts et animations.

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

"De Cannelle à Rive d'Arts"

 

Une exposition de photographies qui retrace l'histoire du lieu, des établissements Cannelle à Rive d'Arts en passant par la friche industrielle.

 

L'histoire du lieu en bref : En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s’installer en bord de Loire, port des Noues, afin d’y ouvrir une entreprise de fabrication d’hameçons et d’articles de pêche.

L'entreprise embauchera jusqu'à 200 personnes dans les années 60 et 70.

Après un rachat de l’entreprise par un concurrent, le site sera abandonné en 2000, puis racheté par la municipalité en 2007, afin de le réhabiliter. C'est ainsi que Rive d'Arts est né !

 

Du 18 au 29 septembre 2017

Du lundi au vendredi de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

 

Visites guidées gratuites sur demande (5 personnes minimum) :

rivedarts@ville-lespontsdece.fr

Tel. 02 41 79 14 63

Du 6 au 13 octobre 2017

EXPOSITION PEINTURES ET PHOTOGRAPHIE

"Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre"

Paul Verlaine

GHISLAINE FERREIRA et DELPHINE PERRIN

Ghislaine Ferreira est peintre, Delphine Perrin photographe.
Toutes deux se sont rencontrées à Rive d'Arts, où chacune occupe aujourd'hui un atelier.
Très vite, au-delà de techniques différentes, elles ont trouvé de nombreux points communs à leurs travaux.

Cette rencontre a donné lieu à une mise en regard des œuvres et l'envie de présenter ces réinterprétations, comme autant de déclinaisons autour d'un même sujet.

Du 6 au 13 octobre 2017

Tous les jours de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

Du 21 octobre au 26 novembre 2017

EXPOSITION SCULPTURES, DESSINS...

"Humanimaliste"

par l'artiste LASCO

"J'ai voulu dans cette exposition montrer une vision cosmique du monde animal, dans laquelle l'homme a toujours trouvé son animal totem en observant la nature et les astres. 
Je revisite à travers une série de sculpture et de dessins ce lien étroit entre humanité et animalité."

Lasco

Du 21 octobre au 26 novembre 2017

Tous les jours de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

Renseignements :

rivedarts@ville-lespontsdece.fr

Tel. 02 41 79 14 63

Vernissage: vendredi 20 octobre à 18h30